Libération D’Ingrid Bétancourt: « Une joie indescriptible »

Ce soir vers 19H30 heure française, la franco-colombienne Ingrid Bétancourt a été libérée.

Ingrid Bétancourt était retenue par les FARCS depuis le 23 février 2002 alors qu’elle avait quitté la France pour se présenter aux élections présidentielles de Colombie. La franco-colombienne, fille d’un ancien ambassadeur puis ministre colombien, était entrée en politique dès 1973 pour défendre la population colombienne qui vit difficilement dans le pays où la drogue est l’une des plus grandes sources de revenu pour les FARC qui n’hésitent pas à enlever les personnes susceptibles de nuire à leur business…

Nicolas Sarkozy, qui avait fait de la libération d’Ingrid Bétancourt l’une de ses priorités en matière de politique internationale, s’exprimera dans quelques minutes, entre 22H30 et 22H50, en direct du palais de l’Elysée. Une intervention à suivre sur TF1 et LCI.

L’armée colombienne a mené avec succès le sauvetage d’Ingrid bétancourt et de 14 autres otages. L’armée colombienne a visiblement infiltré et convaincu certains geôliers de « faciliter » l’opération. Il y a 15 jours les autorités Colombiennes avaient assuré qu’une négociation avait lieu. Les heures et les jours à venir nous diront quel rôle exact a  joué le gouvernement Colombien et si la France a, elle aussi, participé à la libération de ces 15 otages.

Ingrid Bétancourt serait actuellement sous protection dans une base militaire selon les services de l’Elysée.

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ- Wattrelos2020

Citoyen engagé! Anciennement: Délégué Nouveau Centre de la 8ème #Circonscription du #Nord, membre du conseil fédéral du nord, membre du conseil national. Ancien membre de l'UMP et de LR mais toujours électron libre. Rejoignez-moi pour faire gagner vos propositions mais aussi à changer la ville de #Wattrelos, socialiste depuis trop longtemps. Modifions la politique de la ville grâce à un large rassemblement ouvert à toutes les bonnes volontés au-delà des étiquettes! La société civile sera largement représentée. Les municipales de 2020 se préparent dès maintenant, contactez-moi vite. #Wattrelos #2020 #Wattrelos2020 @JFSoyez

2 Commentaires

  1. INGRID BETANCOURT : UN SUCCES MEDIATICO-COMMERCIAL

    En soi le fait est anecdotique et ne concerne réellement que la personne elle-même et son entourage. Le reste est pur matraquage médiatique de la population. Cette histoire n’aurait jamais dû concerner les millions de lobotomisés télévisuels mais exclusivement les gens qui étaient dans la partie : famille, amis, proches politiques.

    Il ne s’agit pas des funérailles de Hugo ici, juste d’une épopée médiatico-pseudo-politique, voire simplement mondaine. Un roman-feuilletons créé par de vaniteux journalistes.

    Les médias ont pris on otage des millions de personnes qu’ils ont captivées artificiellement avec leurs méthodes habituelles de manipulations des esprits. Après le grand matraquage des masses, ce sera l’adoucisseur larmoyant qui incitera à faire écouler un pavé relatant les six ans de captivité de Bétancourt, pavé publié en centaines de milliers, voire en millions d’exemplaires.

    Bref, un excellent coup d’édition que les petits Machiavels de la presse devaient préparer depuis longtemps. Sa libération devait être attendue, commercialement parlant, depuis des années. Plus sa captivité durait, plus l’affaire prenait de la valeur. Le vin a bien vieillit depuis six ans, il n’en sera que meilleur en « produit-culturel » star des supermarchés.

    Ce sont les médias et les médias seuls qui avec patience et perversité (saupoudrées d’une bonne dose gravité étudiée) ont fait entrer dans le crâne de qui le voulait bien des vérités unilatérales, uniformes, univoques et racoleuses. Ils ont réussi à faire croire à des millions de gens qui étaient au départ parfaitement étrangers à cette affaire que Madame Bétancourt était leur cousine, leur camarade de classe, leur voisine de palier.

    Sous prétexte d’humanisme les « créateurs d’actualité » ou « décideurs d’événements » monopolisent un fait, le médiatisent à l’échelle mondiale pour mieux niveler les sensibilités, les opinions et finalement faire converger les vues vers un seul horizon : celui choisi par eux, les médias.

    Fatalement vendeur.

    Aujourd’hui Bétancourt, à qui le tour demain de servir de prétexte au « média-marketing » ?

    Raphaël Zacharie de Izarra
    raphael.de-izarra@wanadoo.fr

  2. Lucie

    luttons tous pour la libérations des otages.
    Faisons le combat, comme nous l’avons fait pour Ingrid Bérancourt

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :