Madame Royal réaffirme ses soupçons.

Madame Royal réaffirme ses soupçons.

Ce matin, jeudi 10 juillet 2008, sur RTL, face à Jean-Michel Aphatie, Madame Royal a redit que le cambriolage de son appartement de Boulogne, le 27 juin 2008, a un « lien politique« .

Madame Royal s’émeut aussi que le gouvernement ne se montre pas plus que cela « touché » par ce qui lui arrive. D’après elle c’est la « principale opposante du gouvernement qui est visée» par cet acte.

L’ex-candidate à l’élection présidentielle va plus loin encore en soulignant qu’elle est probablement écoutée, ou suivie, car le cambriolage s’est fait sur un laps de temps très court…

Les insinuations de Madame Royal ne sont évidemment pas fondées. Les autorités policières et judiciaires sont saisies de l’affaire et font, toujours selon la représente PS, « un travail formidable ».

Ségolène Royal laisse entendre clairement que les deux cambriolages, dont elle fut victime, auraient un lien direct avec la politique qu’elle mène. Ses propos sont graves d’autant, qu’à cette heure, rien ne permet à Madame Royal d’apporter le moindre élément de preuve.

Si toutes les personnes, ayant un lien avec la politique, qui ont été victimes de cambriolages devaient soupçonner le gouvernement, ou leur principal opposant, tous les élus, de droite ou de gauche, seraient constamment sur les bancs des tribunaux… Madame Royal tente de faire de cette malheureuse affaire une affaire d’état. Appelons-là à plus de modération et laissons travailler les enquêteurs et la justice avant de tirer quelque conclusion que ce soit…

Nous regrettons cet acte de vandalisme dont a été victime Madame Royal. Nous le regrettons autant pour Madame Royal que pour celles et ceux qui, chaque jour, dans notre pays sont victimes des mêmes faits et dont on n’entend pourtant pas parler… Toutes les victimes, sans distinction aucune, doivent être assistées et au besoin protégées par les services de Police avec la même considération. Tout le monde n’est-il pas, normalement, égal en droit ?

 

A lire aussi: http://blogdebreves.com/2008/07/01/3-cambriolages-en-2-ans-pour-segolene-royal/

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ

La ville, notre pays, nos compatriotes méritent mieux que des belles et souvent mensongères paroles. L'heure est à la démocratie et au respect de toutes les règles permettant d'aller de l'avant plutôt que de pleurer le passé. Ensemble, regardons devant nous et avec honnêteté et modestie reconstruisons la nation en commençant par son socle: nos communes.

Un commentaire

  1. Alexandre B.

    Il n’y a pas eu cambriolage, mais mise à sac : comprendre qu’on casse tout sans voler.

    D’ailleurs, étonnant quand on sait qu’elle est surveillée par les RG depuis que l’autre Nain avait ses fonctions au ministère de l’Intérieur.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :