Le changement de fonctionnement du Sénat passera par sa féminisation

Dans une interview parue dans Libération, Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, Vice-présidente du Nouveau Centre et ancienne sénatrice, souhaite attirer l’attention sur l’importance d’une « féminisation » du Sénat, à l’occasion des élections du 21 septembre.

Vous comptez interpeller les candidats à la candidature pour la présidence du Sénat, sur la question de la parité. Pourquoi ?

Les sénatoriales sont l’occasion de rappeler que le changement de fonctionnement et d’image du Sénat passera par sa féminisation. Aujourd’hui, les femmes sont 60 sur 330 sénateurs.  (lire la suite)

————————————————————————————

Les femmes aux hautes responsabilités politiques? J’y suis, bien sûr, favorable… mais faut-il passer par une nouvelle loi? Si les femmes ne sont pas plus nombreuses à s’impliquer dans la politique, et en particulier de haut niveau, faudra t-il les recruter, les former et les porter au sommet au nom de la parité? Je m’interroge… les femmes ont les mêmes droits que les hommes depuis longtemps y compris en politique. Laissons les choisir ce qu’elles veulent faire plutôt qu’obliger les gens à recruter des femmes pour figurer sur une liste. Je garde le souvenir de la difficulté que cela avait présenté aux dernières municipales. Vive les femmes en politiques, mais les femmes volontaires!

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ

La ville, notre pays, nos compatriotes méritent mieux que des belles et souvent mensongères paroles. L'heure est à la démocratie et au respect de toutes les règles permettant d'aller de l'avant plutôt que de pleurer le passé. Ensemble, regardons devant nous et avec honnêteté et modestie reconstruisons la nation en commençant par son socle: nos communes.
%d blogueurs aiment cette page :