Madame, Monsieur,

Votre rédaction de Lille a fait une interview de notre adjoint au maire, M. GADAUT, à propos des actes de délinquance qui touchent le quartier du Crétinier de notre ville : WATTRELOS (59150)
Cette interview sera diffusée dans le JT (Lille) de 19H ce samedi 18 10 08.

Je souhaiterais rappeler aux journalistes que j’ai rencontrés vers 13H30 que je me tiens à leur disposition pour compléter leur connaissance du sujet. Je suis président fondateur du CACSVF* et depuis 4 ans je tente de faire bouger la ville pour lutter contre les actes de vandalisme et de délinquance. Cela fait 4 ans que des voitures brûlent. La municipalité a toujours essayé de minimiser les faits jusqu’à maintenant. Elle a voulu rompre tout dialogue aussi visiblement car à part s’imposer en mairie les demandes de RDV restent lettres mortes…

Il y a peut-être un défaut de volonté de prévention et de répression, et je le déplore. La municipalité va probablement dire que tout a été fait mais que les moyens lui manquent et que tout cela, finalement, c’est de la faute à Sarkozy et son gouvernement. Mon engagement dans cette lutte est citoyen mais en agissant de la sorte la ville politise le sujet. Je me vois donc obligé d’afficher mon appartenance au Nouveau Centre et de porter ce dossier au niveau politique. J’écrirais donc une nouvelle fois au ministère de l’intérieur pour dénoncer les faits et demander, moi aussi, que des moyens soient mis en place pour mettre fin à ces séries d’incendies de voitures. Je note au passage qu’à chaque fois que les soucis ont été portés à la connaissance du ministère des actions ont été menées. Ces interventions devraient pourtant être menées par nos élus…
Notons aussi que j’avais déjà pris contact avec les responsables de la police Nationale et que celle-ci avait pris la pleine mesure de la situation puisque, immédiatement, des actions étaient menées. Cela ne date pas de la semaine dernière mais de quelques mois. La Police a mis en place un dispositif de surveillance sans attendre que notre maire ne lui demande. Son annonce de « donner » de l’argent, sur sa réserve parlementaire, est la bienvenue, mais la Police Nationale n’a pas attendu cela pour travailler. Depuis quelques semaines la série d’actes de délinquance s’était interrompue avec l’intervention de la Police. Elle est revenue il y a une quinzaine de jours.
Si, nous pouvons regretter que les fonctionnaires de Police Nationale, ne soient pas assez nombreux sur le secteur il ne faut pas renier son travail. Par ailleurs, il me semblerait plus judicieux de mettre en place des systèmes à la fois préventifs et répressifs. Je pense à la vidéoprotection pour laquelle je milite depuis le depuis le début et qu’à ce jour la municipalité a toujours refusé de mettre en place. Le maire, le député Dominique BAERT, et son adjoint déclarent « que cela n’est pas rentable », « que cela coûte cher », « que cela ne marche pas » etc. Si je respecte nos élus et ne doute pas de leurs compétences ou convictions je veux juste dire que si on se place du côté du citoyen on remarque que la situation est insupportable. Que faire lorsque l’on se lève et découvre que son véhicule, souvent âgé, à été complètement détruit par le feu ? Que faire lorsque les assurances répondent « votre voiture vaut maintenant 86 euros » ou pire, « plus rien » ? Qui va aider cette jeune femme qui voit sa voiture brûlée et qui hurle, en sanglots, qu’elle en a besoin pour travailler ? Qui pense à ces gens obligés d’aller travailler à pieds parce qu’à Wattrelos, et en particulier dans ce secteur, rares sont les salariés à pouvoir s’offrir un nouveau véhicule ? Est-ce d’ailleurs normal que nos concitoyens payent la facture de l’immobilisme ?

Je termine ce communiqué en précisant que les contribuables ont des devoirs, qu’ils respectent, mais aussi des droits dont celui de vivre en sécurité. Il est temps d’arrêter de se rejeter les responsabilités et que la ville, la région et l’état travaillent ensemble pour la préservation de la sécurité des biens et des personnes. A ce jour, seule la vidéoprotection peut permettre les deux actions nécessaires : la prévention et la répression. Quant à la manipulation des bandes ainsi récupérées, elle devra être confiée aux officiers de Police Nationale qui, je le répète, fait son travail avec sérieux et efficacité mais elle a besoin du soutien de tous, au-delà de toute considération politique…

Jean-François SOYEZ

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ- Wattrelos2020

Citoyen engagé! Anciennement: Délégué Nouveau Centre de la 8ème #Circonscription du #Nord, membre du conseil fédéral du nord, membre du conseil national. Ancien membre de l'UMP et de LR mais toujours électron libre. Rejoignez-moi pour faire gagner vos propositions mais aussi à changer la ville de #Wattrelos, socialiste depuis trop longtemps. Modifions la politique de la ville grâce à un large rassemblement ouvert à toutes les bonnes volontés au-delà des étiquettes! La société civile sera largement représentée. Les municipales de 2020 se préparent dès maintenant, contactez-moi vite. #Wattrelos #2020 #Wattrelos2020 @JFSoyez
%d blogueurs aiment cette page :