Médecine: 50 créations de poste d’enseignants. Olivier Jardé, Député Nouveau Centre, réagit

Alors que le gouvernement s’était engagé à donner les moyens nécessaires à la réussite des étudiants de médecine générale par la création de 50 nouveaux postes d’enseignants pour la rentrée universitaire 2008 au sein de cette nouvelle filière de spécialité, Olivier Jardé, Député Nouveau Centre de la Somme, déplore que seuls 8 nouveaux postes aient été crées. Pourtant, ces enseignants sont en sous-effectif avec un ratio enseignants-étudiants plus de dix fois supérieur à celui en vigueur dans les facultés de médecine pour toutes les disciplines.

 

Selon le député de la Somme, « si nous voulons ne pas davantage engorger les hôpitaux et que le médecin généraliste reste un pivot de notre système de santé en termes d’orientation, de suivi, symbolisé par la figure emblématique du médecin de famille, il est important d’affronter la crise de reconnaissance et d’attractivité de cette spécialité ».

 

En réponse, Valérie Pécresse, ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, a évoqué la création, en 2008-2009, de « dix postes de maîtres de conférence, deux postes de chef de clinique ».

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ

La ville, notre pays, nos compatriotes méritent mieux que des belles et souvent mensongères paroles. L'heure est à la démocratie et au respect de toutes les règles permettant d'aller de l'avant plutôt que de pleurer le passé. Ensemble, regardons devant nous et avec honnêteté et modestie reconstruisons la nation en commençant par son socle: nos communes.
%d blogueurs aiment cette page :