PS – MoDem: De l’eau dans le gaz?

L’information publiée hier par le site democratie-socialisme était erronée. M. BAYROU n’a pas voté le texte prévoyant le droit de partir à la retraite à 70 ans. Nous avons été nombreux à relayer une information fausse. Lire le compte-rendu des faits

Je prie mes lecteurs de bien vouloir accepter toutes mes excuses pour la publication de ce post.

JF SOYEZ

 Sur le site Internet democratie-socialisme.org François BAYROU en prend pour son grade dans l’article intitulé « Bayrou vote pour la retraite à 70 ans ! » écrit par Jean-Jacques Chavigné.

« Le président du Modem est coutumier d’un tel écart entre ses discours et ses actes. Déjà, pendant la mobilisation contre le CPE en 2006, il s’était prononcé contre ce contrat que de Villepin voulait imposer aux jeunes mais avait refusé de voter, le 21 février, la motion de censure présentée par le Parti Socialiste. Il s’agissait pourtant du seul moyen d’empêcher… » La suite

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ- Wattrelos2020

Citoyen engagé! Anciennement: Délégué Nouveau Centre de la 8ème #Circonscription du #Nord, membre du conseil fédéral du nord, membre du conseil national. Ancien membre de l'UMP et de LR mais toujours électron libre. Rejoignez-moi pour faire gagner vos propositions mais aussi à changer la ville de #Wattrelos, socialiste depuis trop longtemps. Modifions la politique de la ville grâce à un large rassemblement ouvert à toutes les bonnes volontés au-delà des étiquettes! La société civile sera largement représentée. Les municipales de 2020 se préparent dès maintenant, contactez-moi vite. #Wattrelos #2020 #Wattrelos2020 @JFSoyez

4 Commentaires

  1. Cher Monsieur Soyez,

    Votre information est fausse ! Voici de quoi vous éclairer :

    Le président du MoDem François Bayrou «dément absolument» avoir approuvé le projet de budget Sécu pour 2009, qui comporte une disposition permettant un départ à la retraite jusqu’à 70 ans, alors qu’il a été comptabilisé dans les votes «pour», a-t-il déclaré.

    «J’ai appris aujourd’hui avec stupéfaction que mon vote, lors du débat sur le Projet de loi de financement de la sécurité sociale incluant la possibilité de départ à la retraite à 70 ans aurait été détourné, alors que je n’étais pas présent à l’Assemblée nationale au moment de ce vote», a expliqué le député des Pyrénées-Atlantiques.

    Erreur humaine ou manipulation?

    «Je participais au Foro de Biarritz, une rencontre de responsables politiques d’Amérique latine et d’Europe sur les conséquences de la crise financière», un engagement «pris de longue date», a-t-il encore déclaré. «Je n’ai donc pas pu être présent pour ce scrutin public dans l’hémicycle», a ajouté François Bayrou, qui affirme ne pas avoir donné de délégation pour ce vote.

    «De deux choses l’une, ou bien c’est une erreur humaine difficilement compréhensible ou bien c’est une malveillance, auquel cas j’envisage de porter plainte», a-t-il déclaré. «Tout le monde sait que je mène ce combat contre la retraite à 70 ans». «Où va-t-on si l’on commence à détourner les votes électroniques des députés à l’Assemblée nationale?».

    «Toutes les séances sont filmées j’espère donc que l’on pourra précisément établir les circonstances» de ce vote, a-t-il conclu, affirmant qu’une enquête interne à l’Assemblée est en cours.

    Bien courtoisement.
    Guillaume CASTRE
    Conseiller Municipal
    Wattrelos

  2. Cher Monsieur Castre,

    Merci de votre éclairage et de la communication de la réaction de Monsieur BAYROU.
    Je suis sûr que la vérité sur ce qui s’est réellement passé éclatera prochainement.

    En attendant, j’invite nos lecteurs à prendre avec précaution cette information de Démocratie-Socialisme et à suivre le sujet.

    Bien Cordialement,

    Jean-François SOYEZ

  3. pakafu

    Les élus s’engagent à rembourser les indemnités trop perçues

    Vous avez parmi vos leaders des élus qui se sont servis dans la poche des contribuables.
    C’est scandaleux

    jeudi 19.03.2009, 04:53 – La Voix du Nord

    Accueil » Edition Roubaix » Autour de Roubaix » Croix – Wasquehal – Hem » Les élus s’engagent à rembourser les indemnités trop perçues

    * Croix – Wasquehal – Hem
    Les élus s’engagent à rembourser les indemnités trop perçues

    jeudi 19.03.2009, 04:53 – La Voix du Nord|

    Lors du prochain conseil municipal, le 30 mars prochain, une délibération va être présentée concernant des indemnités versées aux élus.

    C’est la loi du 13 mai 1991 qui a institué la dotation de solidarité urbaine (DSU). Les 928 communes métropolitaines de 10 000 habitants et plus sont classées selon un indice très compliqué. Seules les collectivités appartenant aux trois premiers quarts bénéficient de la DSU (soit 696 communes).

    Wasquehal a bénéficié de la DSU jusqu’en 2000. A ce titre, elle avait droit à une enveloppe budgétaire plus importante, équivalente à celle des villes de plus de 20 000 habitants, alors qu’elle ne les atteignait pas. Les indemnités des élus étaient donc alignées sur celle des villes de plus de 20 000 habitants.
    « De bonne foi »

    Mais lorsque la DSU a été supprimée, on a omis de voter une nouvelle délibération, et les indemnités n’ont pas bougé. « Nous avons touché ces indemnités en toute bonne foi » expliquent d’anciens élus ou des élus de longue date.

    Le groupe Wasquehal Autrement a sommé le maire et les conseillers de rembourser le trop perçu, action en justice à l’appui, « En 2002, Wasquehal n’a plus touché la DSU. De ce fait, trois années plus tard, en janvier 2005, l’indemnité de ses élus aurait du être revue à la baisse »* avait déclaré Didier Debels, de Wasquehal Autrement, lors du conseil municipal de septembre 2008.

    La municipalité a décidé de « prendre les devants ». La délibération de jeudi prochain signifiera donc l’engagement de rembourser le trop perçu depuis janvier 2004. « C’est une volonté municipale avant que la justice ne tranche, confirme le maire, Gérard Vignoble. Nous sommes punis parce que nous avons travaillé pour la commune… » En 2001, Wasquehal avait « progressé » et terminé 697e sur 928 dans le classement des communes éligibles à la DSU. Seules 696 y avaient droit… Aujourd’hui, il est bien évident que les remboursements d’indemnités (même minimes) versées pendant plusieurs années vont mettre certains élus dans des situations financières peut-être épineuses. Ce qui réjouira sûrement le groupe Wasquehal Autrement.

    Fort heureusement, chaque situation individuelle donnera lieu à des aménagements. Le total des remboursements s’élèvera à 88 000 E. •

  4. Bonsoir Pakafu,

    L’article ne fait allusion qu’à la ville de WASQUEHAL il est important de le dire car les villes de Hem et Croix sont citées dans le haut de votre message et, me semble-t-il à la lecture de l’article, elles ne sont pas concernées par la chronique de la Voix Du Nord que vous recopiez ici.
    Je ne suis, bien sûr, pas au courant de l’affaire mais je peux vous dire que si la mauvaise foi de l’élu était prouvée et qu’à ce titre il était condamné alors je ne le soutiendrais pas. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures. La loi s’applique et doit continuer de s’appliquer à tous. Mais nous n’en sommes pas là puisque visiblement le maire dont il est question reconnaît qu’il il y a eu erreur ‘de bonne foi’ dit-il et ce dernier s’engage à rembourser les sommes indûment perçues; ce n’est que normal.
    On peut voir ici ou là certaines personnalités abuser d’un système compliqué mais, j’en suis sûr, la très grande majorité des élus, de tous partis politiques, sont honnêtes et intègres. Je veux croire que le Maire de Wasquehal est de ceux-là et qu’il ne s’agit que d’une erreur, visiblement réparée. Monsieur Vignoble aime sa ville et a beaucoup fait pour sa redynamisation et beaucoup fait pour favoriser l’emploi à Wasquehal. Ne portons pas atteinte à son honneur. Faisons confiance aux observateurs de l’opposition et à la justice pour dire le droit, rien que le droit…

    Vous remerciant de votre participation à la vie de ce blog,

    Cordialement,

    JFS

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :