EDVIGE est mort!

EDVIGE est mort

Il était né dans la douleur le 27 juin 2008, il s’en est allé le 20 novembre dernier. EDVIGE, de son vrai nom « Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale » était censé remplacer le fichier des renseignements généraux en permettant de :

Extrait du décret N°2008-632 :

1. De centraliser et d’analyser les informations relatives aux personnes physiques ou morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif, sous condition que ces informations soient nécessaires au Gouvernement ou à ses représentants pour l’exercice de leurs responsabilités ;

2. De centraliser et d’analyser les informations relatives aux individus, groupes, organisations et personnes morales qui, en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l’ordre public ;

3. De permettre aux services de police d’exécuter les enquêtes administratives qui leur sont confiées en vertu des lois et règlements, pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l’exercice des fonctions ou des missions envisagées.

Ce fichier a été très contesté tout au long de sa courte vie, notamment parce qu’il permettait le fichage des mineurs d’âge dès 13 ans et s’intéressait à la santé et à l’orientation sexuelle des personnes fichées. Le conseil d’Etat fut saisi par des organisations syndicales et associatives. Une pétition, recueillant près de 128000 signatures, réclamant le retrait pur et simple du fichier était transmise au Conseil d’Etat.

 

Copyright Jean-Francois SOYEZ - 2008

Copyright Jean-Francois SOYEZ - 2008

Le 6 septembre 2008, à La Londe les Maures, ce n’était autre que le Ministre de la Défense, Hervé MORIN, Président du Nouveau Centre, qui s’interrogeait sur l’utilité de ficher les personnes exerçant un mandat politique ou syndical. Dans les jours qui suivirent cette prise de position, courageuse pour un Ministre en exercice, le Gouvernement envisageait finalement le retrait de ce fichier. On apprenait, le 20 novembre 2008, par Madame Michèle Alliot-Marie, Ministre de l’Intérieur, qu’EDVIGE venait de mourir.

 

 

Le prochain fichier de « renseignement » qui s’appellera EDVIRSP est actuellement soumis à l’avis de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) avant d’être présenté au Conseil d’Etat.

Si le Nouveau Centre fait partie de la majorité présidentielle nous devons reconnaître qu’il sait rester libre et clair même sur les dossiers les plus sensibles…

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ

La ville, notre pays, nos compatriotes méritent mieux que des belles et souvent mensongères paroles. L'heure est à la démocratie et au respect de toutes les règles permettant d'aller de l'avant plutôt que de pleurer le passé. Ensemble, regardons devant nous et avec honnêteté et modestie reconstruisons la nation en commençant par son socle: nos communes.
%d blogueurs aiment cette page :