COMMUNIQUE: Damien ABAD chef de file Nouveau Centre dans le Sud Ouest

Damien ABAD, chef de file Nouveau Centre dans la région Sud Ouest

 

Damien ABAD, 28 ans, Président national des Jeunes Centristes et élu à Vauvert, dans le Gard, a été désigné chef de file Nouveau Centre dans la région Sud Ouest pour les élections européennes du 7 juin prochain.

Patrice Drevet, ancien présentateur de la météo sur France-2, a été investi en deuxième position, afin d’appuyer la candidature de Damien ABAD.

 

Ce serait « un beau message de renouvellement » que le président des Jeunes Centristes, Damien ABAD, désigné dans le Sud-Ouest, « soit élu », déclarait ce matin à la presse le Ministre de la Défense et Président du Nouveau Centre, Hervé MORIN.

 

« Nous devons démontrer à nos partenaires de l’UMP l’intérêt d’une candidature jeune, dynamique et qui permettrait à l’ensemble des composantes de la majorité d’être représentées. En cette période de crise économique et sociale forte, nous avons besoin d’unité et d’ouverture. Je suis fier d’être dans un parti qui prône le renouvellement des générations » souligne Damien ABAD.

 

« La présidence française a démontré que l’Europe est davantage une solution qu’un problème, un bouclier anti-crise unique et non un machin libéral impuissant » poursuit le président des Jeunes Centristes.

 

Comme l’a justement souligné Dominique BAUDIS, nous devons mener une campagne sur des projets concrets, tels le climat, l’énergie ou l’emploi, qui répondent aux attentes des français.

 

« Je veux réconcilier les citoyens, notamment les jeunes, avec l’idéal européen. Il faut réinventer un nouvel imaginaire européen – comme il en existait un dans les années 50, autour du triptyque « pain, paix, liberté » – autour des nouveaux défis mondiaux, qu’ils soient écologiques, démographiques, économiques, politiques ou militaires » conclut Damien ABAD.

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ

La ville, notre pays, nos compatriotes méritent mieux que des belles et souvent mensongères paroles. L'heure est à la démocratie et au respect de toutes les règles permettant d'aller de l'avant plutôt que de pleurer le passé. Ensemble, regardons devant nous et avec honnêteté et modestie reconstruisons la nation en commençant par son socle: nos communes.
%d blogueurs aiment cette page :