Cité des Sports de Wattrelos: inauguration

Inauguration de la cité des sports, 6 mars 2009

 

La Cité des Sports, ouverte au début de l’été 2008, vient enfin d’être inaugurée par Jean-François LAMOUR, Député de Paris, ancien ministre des sports et multi champion olympique et champion du monde d’escrime. On ne compte plus ses médailles. Son nom est à jamais inscrit dans le livre des plus grands sportifs que compte ce monde.

 

 

Le drapeau vient de tomber. La plaque inaugurale apparait

Le drapeau vient de tomber. La plaque inaugurale apparait

 Après s’être longuement auto-congratulés d’avoir su réunir le montant nécessaire à la construction de ce complexe, le Parti Socialiste laisse enfin s’exprimer celui qui vient inaugurer la cité des sports et reçu en sa qualité de “sportif de haut niveau», comme l’indique Dominique Baert, laissant entendre qu’ils ne reçoivent pas l’homme politique. Mais l’invité entendra quand même les reproches adressés à l’Etat pour ne pas avoir assez mis la main au porte-monnaie…

 

Un grand moment d'attention?

Un grand moment d'attention?

L’ancien Ministre des sports en prend pour son grade mais reste fairplay. La ville a mis un peu plus d’un million d’euros dans le projet et s’est ensuite mise à chercher les fonds complémentaires auprès d’autres partenaires : Etat, Europe, Région… N’est-ce pas prendre les choses à l’envers que de reprocher ensuite que l’un ou l’autre n’ait pas répondu à l’appel ? Les maires bons gestionnaires savent bien qu’on commence par boucler un budget avant de se lancer à l’aventure…

Jean-François LAMOUR s'adresse aux sportifs

Jean-François LAMOUR s'adresse aux sportifs

 Bonne ambiance due à la courtoisie légendaire de Jean-François Lamour mais dans un climat politisé pour celles et ceux, dont de nombreux pratiquants de sports, qui étaient venus nombreux écouter parler de sport et des possibilités offertes par ce nouveau lieu d’accueil…

Il est dommage, quel que soit le sujet mais surtout quand il s’agit de sport, de tout rapporter à la politique et de critiquer systématiquement « l’adversaire » ? En tous les cas, heureusement, les sportifs ne le font pas… Au Nouveau Centre, on applique cette règle de respect depuis toujours et cela permets de proposer, de construire, en tenant compte des besoins et des impératifs de chacun.  Vendredi soir, Jean-François LAMOUR semblait piégé : le PS était venu en force… dire que l’Etat était coupable de tous les maux. Ce mépris, devant un invité de marque, n’honore pas ceux qui le pratiquent.

 

La cité des sports est un lieu fort agréable où et jeunes et moins jeunes viennent s’essayer, à tous niveaux, à la boxe française (La Savate), le taekwondo, karaté, escrime…

Les boxeurs de la Savate

Les boxeurs de la Savate

 

Démonstration de Karaté

Démonstration de Karaté

Jean-François LAMOUR au contact des sportifs

Jean-François LAMOUR au contact des sportifs

Jean-François LAMOUR au contact des sportifs

Jean-François LAMOUR au contact des sportifs

 La fête était splendide, bien organisée, chaleureuse, grâce à la mobilisation de nombreux bénévoles des associations présentes qui savent honorer et recevoir, dans la pure tradition nordiste. Certains seraient bien inspirés d’en faire autant… au moins le temps d’une manifestation, oublier les rivalités politiques en ce cas stériles !

 

Jean-François Soyez

 

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ

La ville, notre pays, nos compatriotes méritent mieux que des belles et souvent mensongères paroles. L'heure est à la démocratie et au respect de toutes les règles permettant d'aller de l'avant plutôt que de pleurer le passé. Ensemble, regardons devant nous et avec honnêteté et modestie reconstruisons la nation en commençant par son socle: nos communes.
%d blogueurs aiment cette page :