Stéphane DEMILLY: Conférence sur les biocarburants

Pêle-mêle

Quelques chiffres :

Le club des 6 (six pays du Golfe) produit 80% du pétrole mondial

Il faut 27 litres de pétrole pour fabriquer un pneu et 610 litres pour fabriquer un ordinateur de bureau…

Chaque année 1 américain consomme l’équivalent de 25 barils de pétrole, 1 européen en consomme 12, 1 chinois en consomme 2 et 1 indien en consomme 1 baril. Notez que la chine et l’inde sont en plein développement industriel et que leurs besoins en produit pétrolier vont exploser.

Disparition du pétrole dans les 40 ou 50 à venir.

Un plein de 100€ c’est 73€ pour l’état (TIPP et TVA) et 27€ pour les autres acteurs pétroliers.

Total devait installer 275 pompe à E85 (éthanol) 75 ont été installées…

L’E10 peut-être utilisé dans toutes les voitures construites depuis l’an 2000.

Quelques biomatériaux.

Le Miscanthus produit 3000 litres de carburant à la tonne. En savoir plus

Le Jatropha est une plante qui produit 2 à 3 kilos de fruits permettant de faire de l’huile pendant 30 ans. En savoir plus Le PDG de Boeing envisagerait de faire voler l’un de ces B735 avec 50% de biocarburant extrait de Jatropha.

L’anecdote

Lors d’un récent voyage à Seattle, aux USA, Stéphane DEMILLY observe que sur les autoroutes les deux files de droits sont très lentes tandis que celle de gauche est très fluide. S’interrogeant sur la raison, des automobilistes, de rester à droite alors qu’à gauche les voitures roulent vite il pose la question. Son guide lui explique alors que les voies sont surveillées par caméras vidéos et que la voie de gauche est exclusivement réservées au véhicules qui comptent, à leur bord, au moins deux personnes. Tout automobiliste seul au volant se risquant à utiliser la voie de gauche se voit infliger une amende…

[1] Gaz à effet de serre


Stépane DEMILLY

Stéphane DEMILLY

Le Nouveau Centre, comme à son accoutumée, s’est fait remarquer dans le bon sens de l’acception par la qualité de ses débats.

Hier soir à Lille ce n’est autre que Stéphane DEMILLY, Député Nouveau Centre, spécialiste des questions de biocarburants qui était l’invité de la fédération du Nord.

Programme de la conférence

Programme de la conférence

La réflexion sur les biocarburants ne date pas d’hier, « Messieurs Ford ou Diesel en parlaient déjà » souligne Monsieur DEMILLY. Le sujet, en France, a été ressorti du placard en 2003. Les ressources en pétrole s’épuisent mais, surtout, l’état de la planète se dégrade à cause des émissions de gaz à effet de serre (GES [1]). Il est donc temps de développer d’autres carburants. Parmi eux deux grands produits : le diester et l’éthanol. Sachant que le diester produit 75% de GES que le gasoil, on comprend vite l’intérêt de pousser au développement de cette nouvelle énergie. Pour information, 53% des transports français produisent 35% des GES du pays.

« A supposer que nous puissions supprimer, d’un seul coup, tous les GES il faudrait encore 30 ans à la planète pour inverser la courbe des températures ! » explique Monsieur DEMILLY. Une donnée qui fait froid dans le dos et qui doit nous amener à prendre la mesure de la gravité de la situation. Il nous faut absolument rechercher, développer et utiliser les biocarburants. On comprend aussi, dans les propos de l’invité, que les échanges avec les pétroliers sont parfois très tendus. Les pétroliers nous ont dit les biocarburants cela ne marche pas’ et que partout ou l’expérience été tenté cela a été un échec » et le Député de réagir « Alors nous sommes allés dans ces pays qui utilisent les biocarburants et tout le monde nous a dit que cela marche ! »

Le biodiesel se développe est doit donc occuper une place de plus en plus importante dans nos habitudes de consommation. Le biodiesel est un produit propre à fort rendement. Petite illustration :

1,15 tonne de pétrole pour obtenir 1 tonne d’essence

0, 30 tonne de matière première pour obtenir 1 tonne de biodiesel

Pour vendre ces biocarburants le distributeur devra obtenir le certificat « vert » prouvant que le produit fini a respecté un grand nombre de critères comme l’environnement, le contrôle de la déforestation…

Public attentif et passionné

Public attentif et passionné

On pourrait écrire des pages sur les explications données par Stéphane DEMILLY pour ne voir que des avantages au développement des biocarburants. Le Député estime qu’il serait bien que 10% des terres agricoles soient utilisées pour la production de matières permettant de développer ces carburants propres mais s’oppose clairement à l’utilisation du blé car « il serait indécent, alors que des gens meurent de faim, notamment au Mexique, d’utiliser le blé pour produire du carburant. De plus, la culture du blé demande beaucoup d’eau ….». On peut penser nouvelle consommation énergétique sans priver davantage les gens qui souffrent de la faim d’un aliment de première nécessité. A l’heure où une exploitation agricole disparait, en France, toutes les 20 minutes la production de biocarburant participerait à leur sauvegarde et à la création d’emplois.

Concrètement aujourd’hui des carburants propres existent et sont commercialisés comme l’E85 et l’E10. La production de voitures flexfuel se développe et c’est une très bonne chose. En Suède, les propriétaires de ce genre de véhicules bénéficient davantage tel que des parkings gratuits, exonération de taxe… ajoutons à cela que le coût du carburant est moindre, la consommation plus faible. Dès lors, le consommateur lambda ne comprend pas pourquoi ce genre de véhicules et de carburants propres n’est pas plus développer. Les motifs sont probablement d’ordre économique…

Le représentant Nouveau Centre Agglomération de Roubaix aux côtés du Député

Le représentant Nouveau Centre Agglomération de Roubaix aux côtés du Député

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ- Wattrelos2020

Citoyen engagé! Anciennement: Délégué Nouveau Centre de la 8ème #Circonscription du #Nord, membre du conseil fédéral du nord, membre du conseil national. Ancien membre de l'UMP et de LR mais toujours électron libre. Rejoignez-moi pour faire gagner vos propositions mais aussi à changer la ville de #Wattrelos, socialiste depuis trop longtemps. Modifions la politique de la ville grâce à un large rassemblement ouvert à toutes les bonnes volontés au-delà des étiquettes! La société civile sera largement représentée. Les municipales de 2020 se préparent dès maintenant, contactez-moi vite. #Wattrelos #2020 #Wattrelos2020 @JFSoyez

Un commentaire

  1. Vassallo

    conseiller auprés de lInstitut de Tous ages à Saint_Quentin, nous preparons un cycle de conférences sur le developpement durable;
    monsieur le député ayant quelques compérences sur les bioénergies , dans quelle mesure son concours pourrait être réalisable pour un conférence de 17h30-19h à saint-Quentin, un mercredi de l’année scolaire , pour faire le tableau du bilan actuel et des possibilités futures.

    avec toute ma considération

    denis Vassallo

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :