Vitesse sur autoroute et radar…réflexion personnelle

Vitesse sur autoroute et radar…réflexion personnelle.

Que disent les résultats d’études comparatives sur l’accidentologie (sur autoroute)  entre les pays ayant une limitation de vitesse inférieure à 130Km/H et ceux ayant une limitation supérieure à celle-ci? Il serait utile de les rendre facilement accessibles afin que l’on comprenne bien la nécessité du débat sur la limitation de vitesse en France, nouveau pays de la photo…que vous ne recevez jamais; celle prise par le radar automatique. Ne devrait-elle pas être jointe à l’avis de contravention avec les détails techniques permettant de lever tout doute? On n’imagine alors que les responsables d’infraction ne se risqueraient plus à contester les faits! On doit y venir pour sensibiliser davantage les conducteurs et limiter le nombre de recours envoyés à l’Officier du Ministère Public. Et puis, n’est-ce pas Justice que de prouver les faits reprochés?

La multiplication des radars automatiques pose aussi certains (parfois) problèmes, même s’ils sont utiles. Parfois placés à des endroits où il y a défaut de signalétique ou de distance entre deux réductions de vitesse ex: entre Lille et Marcq-en-Baroeul la vitesse passe de 130 à 110 puis à 90 et cela sur une très courte distance. Mieux informer les automobilistes (plus tôt) d’une prochaine réduction de vitesse permet d’anticiper et donc d’éviter l’œil du radar. Il n’y a pas et ne doit pas y avoir recherche de profit dans l’exploitation de ces appareils.

Enfin les réclamations légitimes, – ex : amende pour circulation et excès de vitesse alors que l’automobiliste dormait…dans son lit! – sont systématiquement rejetées s’il n’y a pas eu versement d’une consignation de 130 euros. La preuve de l’infraction n’est pas apportée et en dans l’exemple pris elle n’est pas démontrable mais on fait payer les automobilistes pour qu’ils aient le droit de se plaindre! Nos services administratifs et judiciaires doivent tenir compte des remarques des concitoyens. Si la chasse aux fous dangereux est nécessaire il faut aussi savoir écouter celles et ceux qui, en toute bonne foi, estiment être victimes d’une erreur ou d’une mauvaise appréciation. Je m’interroge sur la nécessité de faire payer une consignation (130 euros à ce jour) aux automobilistes qui se sentent injustement poursuivis. Pour beaucoup de concitoyens c’est une somme représentant 2 jours de travail; ce n’est pas négligeable… Si après étude du dossier et enquête la mauvaise foi du plaignant est manifeste alors qu’il soit condamné à payer une nouvelle amende ne parait pas abusif. Dans ce cas le nombre de recours abusifs serait diminué  et les procédures, au final, sans doute plus rapides. L’Etat a toujours les moyens de récupérer le montant d’une dette.

Alors la limitation à 110 Km/H, utile? Oui, à certains endroits.

Questions sensibles et qui fâche; polémique assurée: Certains tronçons d’autoroutes ne pourraient-ils pas passer à une limitation supérieure à 130 Km/H sans pour autant devenir source de multiplication des drames de la route ? Les études indépendantes faites sur l’accidentologie comparée devraient permettre de réformer avec justesse – et justice – le code de la route.

Jean-François SOYEZ

02-10-2009

Publicités

À propos de Jean-François SOYEZ- Wattrelos2020

Citoyen engagé! Anciennement: Délégué Nouveau Centre de la 8ème #Circonscription du #Nord, membre du conseil fédéral du nord, membre du conseil national. Ancien membre de l'UMP et de LR mais toujours électron libre. Rejoignez-moi pour faire gagner vos propositions mais aussi à changer la ville de #Wattrelos, socialiste depuis trop longtemps. Modifions la politique de la ville grâce à un large rassemblement ouvert à toutes les bonnes volontés au-delà des étiquettes! La société civile sera largement représentée. Les municipales de 2020 se préparent dès maintenant, contactez-moi vite. #Wattrelos #2020 #Wattrelos2020 @JFSoyez
%d blogueurs aiment cette page :