Roubaix – Comment retenir les classes moyennes?

Nord Eclair publie aujourd’hui dans son article intitulé « Roubaix – Comment retenir les classes moyennes? » des extraits des résultats d’une étude sur le logement des roubaisiens. On y trouve quelques chiffres intéressants.
42% de la population roubaisienne s’est renouvelée entre 2003 et 2008. Pour Pierre Dubois, c’est « peut être un élément à prendre en compte concernant l’abstention ». Oui, peut-être. Dommage qu’il n’y ait pas d’élections prochainement, ç’aurait pu être l’occasion d’un vrai plan et de vraies actions anti-abstention… Outre les divers chiffres, plutôt intéressants mais guères surprenants mentionnés dans l’article, un brille par son absence. On explique que 45% des habitants qui quittent Roubaix sont des ménages accédant à la propriété et qui ne trouvent pas (ou ne cherchent pas ???) leur bonheur à roubaix. Quid des autres 55% ?
Se pourrait-il qu’ils en aient assez de la saleté et des déchets omniprésents ? Ou peut-être sont-ils exaspérés, sans être nécessairement des fascistes convaincus, par les incivilités et la petite délinquance quotidiennes ? Enfin, peut-être ces classes moyennes et supérieures qu’il y a « nécessité d’ancrer à Roubaix »sont-elles fatiguées d’être les vaches à lait plombées par le poids exorbitant des impôts locaux ?
Quelles que soient les réponses, cette étude tombe à point. Dans quelques jours, Roubaix aura un nouveau maire. Sera-t-il capable de mener à bien les changements nécessaires, ou faudra-t-il attendre 2014 pour voir l’émergence d’une vraie dynamique nouvelle ?

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :