8è circonscription : si ce n’était pas tragique on en rirait…

La 8è circonscription du Nord est en train d’agir comme révélateur du fait que les jolies, et vaguement démagogiques, promesses de campagne de François Hollande résistent mal à l’épreuve de la « vraie vie » .

Salima Saa et patrick Beeusaert

Face à la gauche dispersée, Salima Saa et Patrick Beeusaert unissent la droite

On apprenait dimanche, dans un hallucinant article de la Voix du Nord, que la présidence de la République avait tenté de dissuader Dominique Baert de se présenter aux législatives. D’un seul coup, la tirade qui, n’en doutons pas, est appelée à remplacer celles du Cid et de Cyrano dans les manuels scolaires, prenait du plomb dans l’aile. Rappelez-vous : « Je ne serai pas le chef de la majorité » et « Je ne m’occuperai pas de tout ». Vraiment ?

On apprenait aussi qu’en contrepartie du retrait de sa candidature, Dominique Baert s’était vu offrir différentes « propositions de points de chute professionnels ». La République Irréprochable, contrainte de tenter de soudoyer ses propres amis, pour sauver les apparences d’un accord contre nature et dérisoire ? On croit rêver.

Le changement, c’était pour rire.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :