UDI : il manque un E!

A l’automne dernier, le Nouveau Centre, le Parti Radical Valoisien, la Gauche Moderne, et Convention Démocrate avaient formé l’ARES, l’Alliance Républicaine, Ecologiste et Sociale. Dans sa nouvelle incarnation, l’Union des Démocrates et Indépendants, le rassemblement des Centres a laissé tomber le E. Je le regrette, j’aurais aimé qu’une part explicite soit laissée à l’écologie comme une des valeurs de rassemblement des Centres, pour 3 raisons :

–          Avant que la crise financière n’éclate, un des principaux enjeux était la lutte contre le réchauffement climatique. La crise est éphémère. Dans 5, 10 ou 20 ans nous en sortirons pour nous apercevoir que le problême du réchauffement climatique est toujours là. A force de délaisser l’important pour ne faire face qu’à l’urgent, on laisse l’important devenir urgent. Et les réponses à apporter au problême du réchauffement climatique seront d’autant plus drastiques que les décisions auront été prises tard.

–          Je partage l’analyse des écologistes qui comptent sur les emplois verts pour fournir une large part  de la croissance de demain.

–          Enfin, comme Marc Vasseur qui a l’élégance de reconnaître que les idées à la con ne sont pas réservées à la droite, on pourrait aussi, un jour, montrer que l’écologie est une chose bien trop sérieuse pour la laisser exclusivement aux écologistes et à la gauche. L’escroquerie intellectuelle que personne ne conteste et qui fait des écologistes une sous-marque du PS ne fait en rien avancer la cause de l’écologie en France, groupe EELV à l’Assemblée ou pas.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :